Dans la même rubrique...

Une matinée de solidarité

Article paru dans Ouest-France le vendredi 21 octobre 2011

Le collège Jean-Monnet organisait son grand cross mercredi matin. Cette manifestation marque la fin d’un cycle de course dans le cadre des séances de sport ; elle est aussi l’occasion pour les collégiens de faire la fête tout en faisant un effort physique. C’est encore un bon prétexte pour mettre en œuvre la solidarité, le cross est en effet dédié chaque année à une grande cause. Cette fois, il s’agissait des myopathies.

JPEG - 75.7 ko
Il y avait beaucoup d’ambiance dans les tribunes du Chalet, mercredi, pour le grand cross du collège Jean Monnet.

« Mélanie est scolarisée au collège et elle souffre d’une myopathie. Les professeurs nous ont invités à venir deux fois au collège, avant le cross, pour expliquer la maladie aux élèves de 6e et de 5e  », explique Jean-Michel van der Plancke, délégué de l’Association française contre les myopathies (AFM) pour le département. Il est venu avec Pierre-Yves Michel qui est lui aussi atteint de myopathie ainsi qu’avec les parents de Jean-Michel. « Nous avons expliqué aux élèves que l’on peut très bien être atteint de cette maladie et suivre néanmoins les cours normalement. Ils ont été surpris, par exemple, que Jean-Michel, qui est en fauteuil roulant, ait son bac  », indique Jean-Michel van der Plancke.

La matinée est une réussite au niveau sportif et aussi au niveau de la mobilisation des élèves. «  C’est la première année que nous avons des dons avant le cross », précisent des enseignants.