Dans la même rubrique...

Philippe Hervé expose au collège

Article paru dans Ouest-France le samedi 11 juin 2011

La galerie d’art pédagogique du collège Jean-Monnet accueille jusqu’au 30 juin la dernière exposition de l’année scolaire. C’est Philippe Hervé qui y a installé ses œuvres. Il a poussé le soin jusqu’à créer un dessin directement sur l’un des murs de la galerie. « Le travail de Philippe Hervé tourne autour de petits riens que l’on dessine de manière obsessionnelle lorsque l’on est au téléphone ou que l’on trace dans les marges d’un cahier. Des petits dessins qui ont à voir avec un inconscient intime et une histoire personnelle », explique Christophe Litou, professeur d’arts plastiques au collège.

JPEG - 39.7 ko
sb22 3356602 1 px 470

On retrouve souvent ces petits riens agrandis dans les œuvres de Philippe Hervé. Agrandis mais pas forcément visibles puisqu’ils sont inclus dans d’autres dessins, parfois grattés ou partiellement recouvert d’autre matière. « Le visiteur se retrouve alors un peu comme un archéologue qui fouille les couches successives », poursuit le professeur. Certaines des créations de l’artiste ont parfois un air d’art précolombien ou de bande dessinée. Cette exposition est visible jusqu’au 30 juin sur rendez-vous.