Dans la même rubrique...

La vie d’un ado du IIIe millénaire passée au crible

Article paru dans Ouest-France le mardi 03 avril 2018

JPEG - 132 ko
Le spectacle a suscité beaucoup de réactions dans la salle.

L’adolescence vue par Franck Perrigault, psychothérapeute, via son spectacle « Les Adoléchiants », a quelque chose de séduisant et dédramatise des situations qui peuvent alerter.

Mardi après-midi, à la salle des fêtes, chacun aura mesuré l’impact du message de ce spécialiste. Devant 400 adolescents des deux collèges, il a apporté, avec bonne humeur, des informations d’importance à tous les jeunes de façon interactive, drôle et forte.

Cette intervention était organisée par l’association des parents d’élèves du collège Jean-Monnet ; François Briens de l’Office intercommunal des sports de la culture et des loisirs ; Morgane Mardelet, documentaliste ; Marion Lefeuvre, professeur de SVT au collège public.

« Les Adoléchiants », dont le nom révèle à lui seul le contenu, ont fait rire mais, au fond, le spectacle a été vecteur d’un message d’alerte et d’une prise de conscience. La dure réalité, liée à des pratiques exacerbées, qui reflète une société de l’immédiateté a été parfaitement dépeinte.

En soirée, l’intervenant a mis l’accent sur les problématiques que peuvent rencontrer les parents avec leur adolescent.