Une exposition narrative à la galerie

Article paru dans Ouest-France le mardi 31 janvier 2012

La galerie d’art du collège Jean-Monnet n’en finit pas d’étonner son monde. À vocation pédagogique, elle accueille régulièrement des expositions qui sont destinées à être vues par les élèves et à être utilisées dans le travail des enseignants, tant en arts plastiques que dans des domaines tels que l’histoire ou le français.

Celle qui vient d’arriver dans les locaux, colle parfaitement au thème que s’est fixé l’équipe pédagogique pour cette année scolaire : la narration. C’est Jean-Paul Dupas qui a été lui-même professeur d’arts plastiques qui y a accroché ses œuvres. Toutes celles qui sont dans le hall d’accueil ont été réalisées à partir de photos. « Un jour, chez un brocanteur, j’ai trouvé un portefeuille qui venait d’arriver là, à la suite du décès de son propriétaire. Ce sont les photos qu’il contenait qui m’ont intéressé. Elles racontaient toute une vie », explique Jean-Paul Dupas.

JPEG - 44.4 ko
De gauche à droite : Christophe Litou, professeur d’arts plastiques, Bertrand Cam, principal du collège, Jean-Paul Dupas, l’artiste, Vincent-Victor Jouffe de l’association Bon Accueil de Rennes

S’il ne connaissait pas les personnes prises en photo, il a pu en imaginer l’existence et la raconter dans des gouaches très expressives. C’est en haut, dans la galerie elle-même, que se trouve le clou du spectacle. C’est une très grande peinture qui représente un mariage qui concerne la famille du peintre. Pour la réaliser, il est allé à la pêche aux informations auprès des survivants de cette fête de juillet 1945. Jean-Paul Dupas est à ce moment-là en plein dans la narration. Il donne force détails sur les personnes, sur les us et coutumes, sur les liens qui existaient entre elles. Toutes ces petites histoires auraient pu être écrites. En peinture, elles retrouvent la vie.