Dans la même rubrique...

Une exposition d’art singulier au collège

Article paru dans Ouest-France le mardi 19 mars.

Danièle O’Rhan-Horlick expose en ce moment ses œuvres d’art singulier, à la galerie d’art du collège Jean-Monnet. Elle se définit elle-même comme « une ramasseuse d’objets fortement imprégnée de culture celte. »

Si l’artiste est originaire de Saint-Quay-Portrieux, elle a grandi dans la région parisienne, à Maisons-Alfort avant de revenir dans la région de Saint-Malo.

JPEG - 50.5 ko
Danièle O’Rhan-Horlick présente l’une de ses créations.

« Je ne réfléchis pas mon travail. Je ne le planifie pas. Je n’ai aucune méthode. Souvent, je commence par la fin. Quand je me décide à travailler, je sors mes petites affaires et j’y vais  », explique l’artiste. Si certains artistes ont un atelier très bien identifié comme tel, avec du matériel très spécifique, ce n’est pas son cas. Elle travaille où elle peut.

Intarissable sur ses créations, elle aime en particulier s’adresser aux enfants.

« Cette exposition s’inscrit parfaitement dans les thématiques de la narration et de l’imagination choisies pour travailler avec les élèves  », indique Christophe Litoux, professeur d’arts plastiques.