Mini théâtre d’ombres

Vendredi 19 juin, le public était venu nombreux pour assister au « mini théâtre d’ombres » présenté par les élèves de 5E et leurs professeurs, Mme Lefeuvre et Mme Garot-Cherbonnel.

Nous avons présenté « les petites histoires de Brocéliande » le vendredi 19 juin. Elles ont été mises en scène et imaginées par nous même, les 5e E et présentées au public du collège de Broons :

1. « Des cailloux sur trois grosses pierres ! » : Quentin, Micha, Axel, Guerec’h.

2. « Une Fontaine éblouissante ! » : Marine, Mélissa, Allan, Evan .

3. « Pourquoi la fontaine de Brocéliande bout-elle ? » : Lisa, Lilian, Mallaury, Nathan.

4. « Une fontaine incroyable ! » : Lucie, Guerec’h, Océane, Romane.

5. « Pourquoi la rivière s’assèche t-elle ? » : Jann, Marine, Mathias, Lex.

6. « Pourquoi l’arbre couché a ses racines en forme de cœur ? » : Thomas, Ophélie, Faustine, Laurianne.

7. « Un géant Malade ! » : Kentin,William, Flavie.

Merci d’ être venu aussi nombreux à notre spectacle. N’hésitez pas à poster des commentaires ! Et merci à Pascale pour son aide précieuse !

Les élèves de la classe de 5e E

Le spectacle :

Flash Video - 5.8 Mo
« Des cailloux sur trois grosses pierres ! » (vidéo)
Flash Video - 5.3 Mo
« Une Fontaine éblouissante ! » (vidéo)
Flash Video - 3.2 Mo
« Pourquoi la fontaine de Brocéliande bout-elle ? » (vidéo)
Flash Video - 4.3 Mo
« Une fontaine incroyable ! » (vidéo)
Flash Video - 6.7 Mo
« Pourquoi la rivière s’assèche t-elle ? » (vidéo)
Flash Video - 4.7 Mo
« Pourquoi l’arbre couché a ses racines en forme de cœur ? » (vidéo)
Flash Video - 5.7 Mo
« Un géant Malade ! » (vidéo)
PDF - 28.8 ko
« Des cailloux sur trois grosses pierres ! » (texte)
PDF - 41 ko
« Pourquoi la fontaine de Brocéliande bout-elle ? » (texte)
PDF - 19.8 ko
« Une fontaine incroyable ! » (texte)
PDF - 30.8 ko
« Pourquoi l’arbre couché a ses racines en forme de cœur ? » (texte)

Le mot des professeurs :

Flash Video - 1.2 Mo
Le mot des professeurs (vidéo)
La classe de 5E et leurs professeurs La scène du mini théâtre d'ombres Le public Le public Le public

Vos réactions