Retours d’Etonnants Voyageurs

Après leur journée passée au festival Etonnants Voyageurs à Saint Malo, les sixièmes A et B nous font part de leur expérience.

Ce qui nous a plu

  • Le salon du livre car il y avait beaucoup de livres très beaux, on pouvait les acheter… si on avait de l’argent… ça tombait bien car je n’avais plus rien à lire … les « profs » nous ont laissé choisir dans notre coin …
  • la rencontre avec les auteurs car ils nous ont appris des choses sur leur livre… M. Favaro m’a dédicacé son livre en écrivant des choses gentilles, ils nous ont expliqué plein de choses.
  • de savoir comment on vit au bout du monde
  • le film, c’était humain, ça parlait des personnes pauvres …
  • faire la présentation de notre pièce composée de phrases du livre
  • tout le parcours que l’on a fait d l’écriture du journal jusqu’au festival.
  • Comme les 6eB sont venus aussi, on s’est bien amusé.
  • L’exposition des peintures des peintres haïtiens… on a l’impression qu’ils avaient mis toute leur âme dans leurs peintures… on voyait la gaieté à travers leurs magnifiques peintures.

Ce qui nous a déplu

  • le début de la journée car on est resté des heures à écouter des discours interminables… ça ne m’intéressait pas trop.
  • la journaliste qui ne disait presque que des choses négatives sur le journal de 4 pages que nous avions fait… les critiques de la dame qui a jugé notre article, elle était vraiment difficile alors que nous avions fait de notre mieux …
  • dans la rencontre avec les auteurs, on a pu poser que deux questions à notre auteur, car l’autre auteur a monopolisé la parole.
  • Nous sommes partis avant la fin du film… il était un peu trop ennuyeux pour moi …
  • de manger sur les pelouses alors que notre professeur avait dit qu’on mangerait sur la plage … il y avait d’autres classes qui avaient des glaces italiennes …

Ce que nous avons appris

  • Dans le documentaire, les femmes de chaque campement avait 3 semaines de route pour aller ramasser des dattes. Elles devaient aussi épouser un homme que leurs parents avait choisi… comment les gens du désert vivaient et comment ils élevaient leurs chameaux … une fois par an, ils vendent leurs chèvres pour gagner de l’argent … nous avons de la chance d’aller à l’école gratuitement et pas eux …
  • qu’il ne faut pas gaspiller, il y a des gens pauvres qui n’ont presque rien.
  • à faire un journal, à admirer un tableau

Ce qui nous a surpris

  • que les femmes, dans le documentaire, elles devaient épouser un homme choisi par leur famille.
  • qu’il y ait un film alors qu’on était au festival du livre.
  • le visage de notre auteur car il faisait plus jeune que sur la photo du livre.
  • après la cérémonie, qu’ils nous disent ce qui leur a plu dans notre journal.
  • comment les auteurs préparaient leur livre et comment ils choisissaient leur éditeur.
  • la manière avec laquelle les Haïtiens représentent leurs dieux, les esprits, les âmes, ils y mettent une force immense, c’est magnifique.
  • Que cette journée était vraiment plus géniale que je l’avais imaginée.
La foire aux livres Pique nique face au palais La séance de dédicaces Les auteurs répondent à nos questions Nous jouons une scène devant les auteurs Une journaliste analyse notre journal Les élèves posent des questions aux auteurs.