Dans la même rubrique...

Passer mon bac en allemand

Article paru dans Ouest-France le vendredi 06 avril 2012

JPEG - 77.4 ko
Camille

Camille Chevreteau, de Caulnes, en classe de 3 e , savait ce qu’elle voulait et la classe bilangue, c’était décidé d’avance. « Je ne me suis même pas posé la question. Je me suis dit qu’en commençant plus tôt, on serait forcément à un niveau plus élevé au final. » Entrée au collège Jean-Monnet en classe bilangue, elle ne regrette rien. Au début de cette année scolaire, elle a passé un peu plus de deux mois dans une famille allemande dans le cadre du programme Brigitte Sauzay qui favorise les échanges. « Je suis restée en immersion totale dans la famille. C’est là qu’on progresse vraiment puisqu’on est obligé de parler la langue. »

Difficile l’allemand ? Cette question, Camille ne se la pose pas non plus. « C’est une langue très logique. Une fois qu’on a compris les règles, on a tout compris. » Assez simple finalement ! La certification de fin de collège, elle l’a passée. Elle attend les résultats. Camille ne va pas en rester là avec l’allemand. « Je veux aller dans un lycée, à Rennes, où on passe le bac en allemand. » Une autre forme d’immersion totale.