Dans la même rubrique...

« On a le tableau interactif »

Article paru dans Ouest-France le vendredi 6 avril 2012

JPEG - 59.7 ko
Ludivine.

Ludivine Ledieu, de Broons, en classe de 6 e , a découvert l’allemand tôt dans sa scolarité. «  On en avait fait un peu avec la maîtresse quand j’étais au CE1. Ça m’avait bien plu », dit-elle.

Quand est venue l’heure de partir en 6 e , la question s’est donc posée d’autant que maman avait fait espagnol et « ne trouve pas l’allemand très joli à écouter ». Mais papa avait fait allemand. Il va donc pouvoir revoir ses bases. Ludivine a intégré la classe bilangue. « Il y a forcément un peu plus de travail supplémentaire et du coup je n’ai plus d’heures de permanence. » Ce surcroît de travail ne la dérange pas et surtout, elle trouve que l’enseignement de l’allemand est très vivant. «  On a le tableau numérique interactif et je trouve que c’est bien. Le soir, on peut aussi aller sur le site du collège avec internet. Pour la prononciation, c’est mieux  », ajoute Ludivine.

Elle fera sans doute partie de ceux qui bénéficieront de l’échange entre le collège Jean-Monnet et la Realschule de Neufahrn en Bavière qui a lieu en principe tous les deux ans.