Dans la même rubrique...

Nouveau collège : l’architecte n’est pas encore choisi

Article paru dans Ouest-France le jeudi 10 mai 2012

Le concours d’architectes pour la construction du nouveau collège public n’a pas connu son épilogue lors de la dernière réunion au conseil général. « Il était prévu que nous quittions cette réunion avec le nom de l’architecte qui aurait le dossier en charge. Cela n’a pas été le cas parce que deux candidats sont sortis du lot et obtiennent des résultats très serrés  », a indiqué Serge Rouxel lors du dernier conseil municipal. Il participait à cette réunion en tant que maire de la commune qui accueille ce collège. D’autres élus du canton l’accompagnaient : Annnick Amice, conseillère générale et Henri François, président de la communauté de communes. Bertrand Cam, principal du collège y siégeait aussi.

Deux architectes restent donc en lice. C’est la commission permanente du conseil général qui tranchera. L’un des architectes est de Saint-Brieuc. Il a déjà réalisé tout récemment le collège de Châtelaudren. L’autre prétendant est un cabinet autrichien qui a un correspondant à Lamballe. Le concours est en effet ouvert dans plusieurs pays d’Europe. Serge Rouxel a précisé que les frais d’aménagements extérieurs pourraient être moins onéreux que prévu initialement. Ce nouveau collège, qui sera situé sur des terrains au bord de l’ancienne route nationale 12, est prévu pour accueillir 600 élèves, avec une possibilité d’extension à 700. Une révision simplifiée du PLU va être nécessaire.