Dans la même rubrique...

Classe foot : vivre sa passion

Article paru dans Ouest France le mardi 11 octobre 2011

Voilà une dizaine d’années que les collégiens de Broons ont la possibilité de s’inscrire à la classe option football. Cette opération est mise en place en partenariat avec le district de football des Côtes-d’Armor.

Au début, le collège Jean-Monnet et le collège Notre-Dame participaient à cette classe. Aujourd’hui, seul le collège public y prend encore part. « C’est vrai que ça nous impose plus de contraintes pour les emplois du temps mais c’est intéressant pour les collégiens. Nous avons cette année 13 élèves de 6 e et 14 de 4 e qui participent à cette option », indique Bertrand Cam, principal à Jean-Monnet. C’est d’ailleurs ce casse-tête des emplois du temps qui a fait que cette option s’arrête aux élèves de 5 e et ne poursuit plus jusqu’à la troisième. «  Nous sommes en discussion pour obtenir à nouveau un créneau pour les 4 e  », indique Olivier Le Bras, animateur qui encadre les séances pour la 4 e année consécutive.

JPEG - 66.2 ko
La classe à option foot autour d’Olivier Le Bras

Un niveau élevé

Il avait démarré cet encadrement au lancement de l’option. Il avait ensuite laissé sa place à Jean-Michel Viel avant de revenir sur le terrain. Il est détaché de l’OIS de Caulnes pour cette activité car il possède le brevet d’État nécessaire. Deux fois par semaines, le mardi et le vendredi, il va chercher les élèves au collège et les accompagne au stade du Chalet pour un peu plus d’une heure sur le terrain. « Les objectifs fixés chaque année diffèrent selon le niveau. Pour cette année, le niveau est plus élevé, on va donc pousser un peu plus. Il s’agit, dans la première partie de l’année, surtout de travail technique avec un ballon par enfant  », ajoute Olivier. Par la suite, on passe au travail de jeu collectif et de mise en place sur le terrain. Il existe dans le département une vingtaine de classes de ce genre. Elles se retrouvent toutes aux alentours de Pâques, au siège du district, à Ploufragan.

Cette rencontre est l’occasion d’un tournoi de football à neuf avec un classement à l’issue de la journée. Faire plus de football ne signifie pas faire moins d’études. « Nous sommes attentifs aux résultats scolaires des élèves de cette promotion autant que pour les autres. D’ailleurs, en cas de mauvais comportement, un élève peut être retiré du groupe et remplacé par un autre qui se trouve sur la liste d’attente », précise Bertrand Cam.